février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
  • Comment gagner de l’argent avec ChatGPT ? Guide complet, vidéos et tutoriels vendredi 3 février 2023
    Il existe de nombreuses méthodes pour gagner de l’argent à l’aide de ChatGPT, à condition de savoir l’utiliser à bon … Cet article Comment gagner de l’argent avec ChatGPT ? Guide complet, vidéos et tutoriels a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Comment gagner de l’argent avec ChatGPT ? Guide complet, vidéos et tutoriels
    Bastien L
  • ChatGPT : faites très attention à ces clones voleurs de données vendredi 3 février 2023
    Les clones de ChatGPT ont envahi le Play Store Android et l’App Store iOS. Ces applications trompeuses peuvent vous espionner, … Cet article ChatGPT : faites très attention à ces clones voleurs de données a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → ChatGPT : faites très attention à ces clones voleurs de données
    Bastien L
  • Grafana : tout savoir sur l’outil de visualisation de données vendredi 3 février 2023
    Grafana est un puissant outil d’affichage et de surveillance des données utilisé par les professionnels en technologie de l’information. Il … Cet article Grafana : tout savoir sur l’outil de visualisation de données a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Grafana : tout savoir sur l’outil de visualisation de données
    Joarson

Comment le FBI a infiltré un groupe de hackers pour le détruire ?

Dans sa lutte acharnée contre la cybercriminalité, le FBI a réussi à infiltrer et neutraliser un groupe de hackers les plus actifs. L’opération a été menée de concert avec les autorités de 13 autres pays, dont la France, le Royaume-Uni et le Canada.

Ransomware Hive : le FBI a hacké les hackers

La hausse incessante des cyberattaques impose un défi permanent aux gouvernements et aux organisations. Pour les États-Unis, la chasse aux hackers est devenue une priorité au même titre que la lutte contre le terrorisme ou encore le contre-espionnage.

Dans une opération menée conjointement avec de nombreux autres pays, le FBI a mené une opération offensive contre les hackers derrière le ransomware Hive. Depuis le mois de juillet de l’année dernière, le FBI et ses partenaires ont pu infiltrer l’infrastructure du gang pour voler les clés de déchiffrement.

Les fédéraux ont ainsi pu exfiltrer près de 1 300 clés depuis le mois de juillet 2022. Ils ont partagé ces clés avec les victimes qui échappent au paiement de rançon en plus de récupérer leurs fichiers. Cette opération a évité aux victimes un préjudice de près de 130 000 millions de dollars.

Hive : un dangereux ransomware utilisé pour attaquer hôpitaux et infrastructure critique

Hive est un modèle de ransomware-as-a-service principalement utilisé par les hackers pour mener des attaques d’envergure. Parmi ses cibles, des infrastructures critiques, les hôpitaux, les établissements d’enseignement et financiers. 

Le rançongiciel utilise les procédures courantes de ransomware pour compromettre les appareils des victimes, exfiltrer les données sensibles et chiffrer les fichiers professionnels. Les autorités recensent plus de 1 500 victimes situées dans 80 pays depuis le début de l’activité en juin 2021. Le total des préjudices s’élèvent à plus de 100 millions de dollars.

Si les autorités ont pu neutraliser l’infrastructure, elles traquent toujours les auteurs de la menace. « Le FBI continuera à tirer parti de nos outils de renseignement et d’application de la loi, de notre présence mondiale et de nos partenariats pour contrer les cybercriminels qui ciblent les entreprises et les organisations américaines », déclare Christopher Wray, directeur du FBI. 

Protégez vos appareils des attaques de ransomware en installant un système de défense performant, choisi parmi notre top des meilleurs antivirus.

Cet article Comment le FBI a infiltré un groupe de hackers pour le détruire ? a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

L’hydrogène peut-il révolutionner l’industrie du Data Center ?

L’hydrogène pourrait être la solution pour alimenter les Datas Centers du futur. Cet élément est propre, abondant et peut être produit à partir de sources d’énergie renouvelables.

Avec le développement rapide de la technologie, les Datas Centers sont devenus un élément crucial du monde numérique. Cependant, leur consommation d’énergie massive pose un défi important en termes de durabilité et d’efficacité énergétique. Pour faire face à cette question, beaucoup cherchent des solutions durables pour alimenter les Datas Centers, et c’est là que l’hydrogène entre en jeu.

L’avènement de l’hydrogène pour les Datas Centers

L’industrie du Data Center s’intéresse de plus en plus à l’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie alternative. C’est dans ce contexte que Engie a mis en place un projet ambitieux visant à développer une chaîne de production, de distribution et de stockage d’hydrogène. En collaboration avec Red Engineering, Engie a également monté une infrastructure énergétique flexible et moderne pour les centres de données. Cette nouvelle infrastructure est conçue pour s’adapter aux nouveaux carburants et aider à la transition vers une économie sans carbone.

D’ici à 2030, Engie prévoit d’atteindre une capacité de production d’hydrogène vert de 4 gigawatts. L’installation comprendra un réseau d’hydrogène de 700 km et une capacité de stockage de 1 térawattheure. 

Data Center : quelles sont les solutions énergétiques exploitantes hydrogène ? 

Concernant les options pour les Datas Centers, il existe différents types de technologies utilisant l’hydrogène et ses dérivés. Cela peut-être des solutions de secours ou des sources d’énergie primaire. En outre, les deux principaux moyens de produire de l’électricité à partir de l’hydrogène sont les piles à combustible et les turbines.

Les piles à combustible utilisent une réaction chimique pour produire de l’électricité à partir de l’hydrogène et de l’oxygène. En revanche, les turbines convertissent la vapeur produite par la réaction chimique en électricité. Les piles à combustible peuvent être plus efficaces que les turbines, mais elles sont aussi plus coûteuses. Les turbines peuvent être plus économiques, mais elles sont aussi moins efficaces. Il est important de tenir compte de ces différences lors du choix d’une solution pour un Data Center en particulier, en fonction des besoins en matière d’énergie et de coûts.

Piles à combustible : le meilleur choix pour alimenter un Data Center à long terme

Les piles à combustible à hydrogène sont considérées comme l’un des moyens les plus viables pour alimenter les Datas Centers. Les deux options les plus intéressantes sont la PEMFC (Proton Exchange Membrane Fuel Cell) et la SOFC (Solid Oxide Fuel Cell). La PEMFC est adaptée aux applications de secours et de production primaire. Elle peut produire une puissance allant de 100 watts à un mégawatt. La SOFC, quant à elle, est plutôt destinée à la production primaire uniquement. Sa puissance varie de un kilowatt à plusieurs centaines de mégawatts.

Les piles à combustible présentent plusieurs avantages par rapport aux solutions basées sur le réseau. En effet, elles s’avère être plus efficace et plus fiable. De plus, elles présentent des émissions de carbone réduites ou nulles, des besoins de maintenance minimaux et une modularité.

Cependant, cette technologie encore relativement nouvelle soulève des inquiétudes. Actuellement, la chaîne d’approvisionnement en hydrogène n’est pas encore totalement développée. Il y a également la sécurité de cette substance, étant donné qu’elle est hautement volatile et inflammable.

Cet article L’hydrogène peut-il révolutionner l’industrie du Data Center ? a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Pourquoi l’IA est si mauvaise pour générer des mains humaines ?

L’Intelligence artificielle (IA) a révolutionné de nombreux secteurs, mais sa capacité à générer des images de mains humaines reste limitée. Malgré les avancées technologiques, les algorithmes de génération d’images continuent de produire des résultats peu convaincants lorsqu’il s’agit de mains.

L’IA artistique est un domaine de l’informatique qui tente d’utiliser des algorithmes pour créer des œuvres d’art. Cependant, il y a encore beaucoup à faire avant que l’IA puisse vraiment rivaliser avec les artistes humains. Une tâche particulièrement difficile consiste à générer des mains humaines réalistes et convaincantes. Pourquoi cette tâche est-elle si compliquée pour la machine ?

Mains humaines : le défi des IA artistiques

Les applications telles que Midjourney, Stable Diffusion et DALL-E 2 ont connu une popularité explosive ces derniers mois. Elles permettent à tout le monde de créer pratiquement tout type d’image grâce à des lignes de commande textuelles. Cette capacité a suscité à la fois l’enthousiasme et les réactions négatives. 

Les programmes fonctionnent en étant « entraînés » à reconnaître les relations entre des milliards d’images et les descriptions textuelles associées. Cela s’effectue jusqu’à ce qu’ils « comprennent » que le mot « chien », par exemple, est lié à une image de chien. 

Cependant, les générateurs d’images assistés par l’IA sont encore très mauvais dans la création de mains humaines réalistes. La raison est que les mains sont moins visibles dans les images humaines utilisées pour l’entraînement de l’IA. Ces parties du corps humain sont généralement plus petites dans les images sources. 

De plus, l’IA n’a pas vraiment compris ce qu’est une « main » anatomiquement parlant. Il ne fait que regarder comment les mains sont représentées dans les images sur lesquelles il a été formé. Or, les mains sont rarement représentées de manière uniforme dans les images utilisées pour l’entraînement de l’IA. Cela rend la création de mains réalistes un défi pour les programmes.

Les mains dans l’art : une évolution à partir de la Renaissance

Les mains ont été une source d’inspiration pour les artistes depuis la préhistoire. Les premières représentations d’art de l’homme, comme les empreintes de mains dans les grottes, montrent l’importance accordée à cet élément du corps humain. Cependant, les peintures antiques et médiévales des mains étaient souvent sommaires et manquaient de détails. 

Ce n’est qu’au cours de la Renaissance que les mains ont commencé à être représentées avec plus de précision. Grâce à des artistes tels que Léonard de Vinci, qui ont étudié les éléments structurels des mains et les ont inclus dans leurs œuvres.

L’IA est aujourd’hui capable de générer des images de mains, mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la qualité de ces images. Selon Amelia Winger-Bearskin, professeur d’IA et d’arts à l’université de Floride, « l’IA doit comprendre ce qu’est l’être humain et la réalité anatomique de l’être humain » pour être utilisée de manière efficace dans le monde de l’art. En somme, la représentation des mains en art a évolué au fil du temps, et l’IA offre de nouvelles opportunités pour explorer cet élément fascinant du corps humain.

Cet article Pourquoi l’IA est si mauvaise pour générer des mains humaines ? a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Comment gagner de l’argent avec ChatGPT ? Guide complet, vidéos et tutoriels

Il existe de nombreuses méthodes pour gagner de l’argent à l’aide de ChatGPT, à condition de savoir l’utiliser à bon escient. Découvrez une sélection d’idées de business basées sur cette IA dans différents domaines…

Depuis son lancement fin 2022, ChatGPT fait les gros titres. Et pour cause : ce chatbot basé sur l’IA GPT-3 d’OpenAI est capable de répondre à n’importe quelle question, de générer tout type de contenu textuel et d’automatiser de nombreuses tâches.

Cerise sur le gâteau : cet outil est actuellement disponible gratuitement sur le web, même si une version « Plus » payante est déjà en préparation. Alors, venons-en aux faits sans perdre une seconde : est-il possible d’exploiter ChatGPT pour gagner de l’argent ?

La réponse est un grand oui. Par exemple, un jeune hacker est récemment parvenu à découvrir un bug à 40 000 dollars dans un logiciel grâce à cette IA. Un écrivain pour enfants est parvenu à publier une histoire écrite et illustrée par le chatbot.

Les agents immobiliers l’utilisent pour automatiser leur travail, au même titre que les traders. De nombreuses personnes parviennent s’enrichir facilement en l’utilisant.

À travers ce dossier, découvrez plusieurs idées de business pour générer des revenus à l’aide de ChatGPT. Toutefois, gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que de pistes à suivre, d’une source d’inspiration pour lancer vos propres projets.

De nombreux influenceurs ont commencé à vendre monts et merveilles, promettant à leurs audiences de s’enrichir sans effort en utilisant ce chatbot. Toutefois, la plupart de ces contenus exagèrent largement pour attirer l’attention.

Il n’existe pas à l’heure actuelle de formule magique pour devenir millionnaire grâce à l’IA, mais elle peut permettre de gagner un temps précieux et d’étendre le champ des possibles…

Créer un algorithme de trading automatique

De nombreux traders ont déjà adopté ChatGPT pour créer des algorithmes d’automatisation, tant sur le marché traditionnel que pour les cryptos. Alors qu’il était autrefois nécessaire de maîtriser Python pour créer un tel programme, l’IA permet à n’importe qui d’en faire de même.

Il suffit d’entrer les paramètres et objectifs de votre stratégie de trading, et le chatbot peut générer des scripts en se basant sur ces entrées. Ceci permet d’automatiser l’exécution des achats et ventes selon les signaux et conditions définies.

Après avoir créé votre outil, vous pourrez l’utiliser sur une plateforme de trading autorisant l’automatisation. Parmi les meilleures, on peut citer IBKR et Thinkorswim. Vous pourrez trouver de nombreux tutoriels sur YouTube et sur le web, mais faites-nous savoir en commentaire si vous voulez un dossier complet sur ce sujet !

Écrire des scénarios de livres

Plusieurs écrivains utilisent déjà l’IA pour générer des livres. En décembre 2022, un designer californien dénommé Ammaa Reshi a par exemple utilisé ChatGPT pour écrire un livre pour enfant intitulé « Alice and Sparkle » et l’a illustré avec MidJourney.

Il a ensuite mis en ligne son livre sur Amazon Kindle en version numérique, et l’a fait publier sur papier avec un autre service Amazon appelé KDP.

En 72 heures, le livre était écrit, illustré et publié au format numérique et papier. Il a eu le temps d’en vendre 841 copies, avant qu’Amazon décide de suspendre temporairement les ventes.

Rien ne vous empêche de créer un livre illustré ou une bande dessinée. Ces pratiques sont toutefois controversées, car elles risquent de mettre en péril les illustrateurs professionnels. Par ailleurs, la qualité de l’histoire et des dessins peuvent laisser à désirer.

Sans aller jusque là, vous pouvez également demander à ChatGPT de vous suggérer des titres, des idées de scénario, des dialogues ou des plans de structure pour compléter ou enrichir vos fictions.

Publier des livres blancs et des e-books professionnels

Il est très facile de générer des tutoriels et des guides d’instructions, ou des textes sur des sujets techniques avec ChatGPT. En trouvant une thématique pertinente, vous pouvez créer des ebooks et des livres blancs afin de les vendre sur Amazon ou d’autres plateformes.

Vous pouvez également utiliser d’autres outils pour ajouter des infographies, automatiser la mise en page et les illustrations. Combiner les IA reste à l’heure actuelle le meilleur moyen de générer des revenus grâce à cette technologie.

En utilisant un outil comme MurfAI, vous pouvez également générer automatiquement des versions audio de vos livres. Ceci vous permettra de les vendre sur des plateformes comme ACX ou Findaway Voices et autres marchés de livres audio.

Créer des vidéos YouTube

L’un des talents de ChatGPT est de compiler les informations sous forme de script de vidéo pour YouTube ou d’autres plateformes. Vous pouvez lui demander d’écrire un script à partir d’informations que vous lui fournissez, ou de créer directement un script sur un sujet.

Par la suite, vous pouvez utiliser ces scripts pour créer vos vidéos. Il est également possible de vendre des scripts à des YouTubers.

En combinant plusieurs outils comme ChatGPT, Pictory et MurfAI, vous pouvez facilement créer des vidéos complètes et les publier sur YouTube afin d’accumuler des revenus grâce aux pubs.

Créer des formations vidéo

L’outil Synthesia permet de créer une vidéo en laissant un acteur numérisé dicter votre texte. En le combinant avec ChatGPT, vous pouvez très rapidement créer des formations vidéo sur n’importe quel sujet.

Il est ensuite possible de vendre ces formations sur des plateformes comme Udemy, Skillshare, Coursera ou EDX. Bien évidemment, seul un contenu de qualité répondant à une demande forte pourra trouver le succès.

Faire la chasse aux bugs ou Bug Bounty

En laissant ChatGPT analyser les codes informatiques de différents logiciels, un hacker éthique est parvenu à détecter des bugs. L’IA lui a indiqué le rôle du code, son fonctionnement, mais aussi les failles qu’il comporte et les risques associés.

En utilisant cette méthode, il a réussi à « redécouvrir » une faille Facebook déjà identifiée par le hacker Youssef Samada. Cette faille permet de prendre contrôle de n’importe quel compte Facebook dès que l’utilisateur clique sur un lien spécifique. Lorsque ce bug avait été découvert, la firme américaine avait versé une récompense de 42 000 dollars.

Il est donc tout à fait possible de chercher des bugs dans les applications et sites web, même si vous n’avez pas d’expertise en programmation. Il suffit de demander à ChatGPT d’inspecter le code à votre place. En cas de découverte de failles, vous pouvez être rémunéré dans le cadre des programmes de Bug Bounty des entreprises.

Créer des sites web pour les entreprises

Il existe de nombreuses plateformes permettant de créer très facilement un site web pour une entreprise, à l’instar de Wix ou WordPress. Désormais, vous pouvez aussi utiliser ChatGPT pour automatiser la création de contenu textuel pour de tels sites web.

Vous pouvez donc proposer des services de création de sites web pour des restaurants, des avocats ou encore des cabinets de comptable. Il suffit de décrire le type d’entreprise à l’IA. Elle pourra même vous aider à coder une fonctionnalité spécifique !

Produire du contenu pour réseaux sociaux

Une présence sur les réseaux est devenue impérative pour les entreprises, mais peut vite devenir contraignante. Grâce à l’IA, vous n’aurez plus besoin de consacrer de temps à l’optimisation de votre contenu pour ces plateformes.

Le métier de Community Manager est devenu indispensable pour la plupart des marques, afin de gérer leur image et leur relation client via les réseaux sociaux.

Pour qu’un contenu rencontre le succès sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de respecter des codes spécifiques. Or, ChatGPT peut vous aider à adopter ce format.

Toutefois, rien n’empêche de laisser ChatGPT générer des contenus attrayants pour les différentes plateformes sociales. Vous pouvez ainsi gagner du temps et gérer de nombreuses communautés.

Le chatbot est capable d’adopter le ton idéal pour capter l’attention des internautes lorsqu’ils déroulent leurs fils d’activité. Il peut donc vous apporter une précieuse assistance pour la gestion de vos comptes sur Twitter, Instagram ou Facebook.

Répondre à des questions sur Quora et autres plateformes

Certains sites web proposent une rémunération pour répondre à des questions, à l’instar de Quora et autres sites de tutorat comme StudyPool. Pour de nombreuses questions, il est possible de faire appel à ChatGPT pour répondre à votre place.

Tout du moins, l’IA peut venir compléter votre expertise ou vos connaissances personnelles ou vous aider à formuler votre réponse. Il est toutefois important de vérifier la pertinence du contenu…

Sur le Quora France, vous ne pouvez pas être payé pour répondre à des questions. En revanche, votre participation active peut vous permettre de vous faire repérer pour le programme d’affiliation. Vous pourrez alors être payé pour poser des questions, proportionnellement à l’audience qu’elles attirent. Sur la version anglaise de la plateforme, il est possible d’être rémunéré pour vos réponses.

ChatGPT pour le codage

Le codage informatique n’est pas accessible à n’importe qui. De nombreuses personnes sont repoussées par la syntaxe des langages de programmation, et ceci les empêche de donner vie à leurs idées d’applications ou d’outils. Il est généralement nécessaire de faire appel à un développeur.

Toutefois, pour les projets les plus simples, il est tout à fait possible d’utiliser ChatGPT. Ceci permet de gagner du temps et d’économiser de l’argent.

En demandant à l’IA, vous pouvez par exemple coder un outil de calcul de taux d’intérêt. Vous pouvez préciser le langage de programmation souhaité, en fonction du cas d’usage.

Vous pouvez ensuite copier le code et l’utiliser. En guise de prompt, il suffit de demander à ChatGPT de vous aider à coder un outil en précisant la tâche à accomplir.

Inventer des noms et slogans pour les entreprises

Certaines entreprises sont prêtes à payer cher pour trouver un nom ou un logo parfait. Avec ChatGPT, vous pouvez facilement trouver des noms originaux et les vendre sur une plateforme comme NamingForce.

Si vous créez vous-même une entreprise ou un produit, pensez aussi à vous aider de cette IA pour trouver un nom ou d’autres idées. Elle pourra souvent proposer des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Fournir des services de traduction

Avec Google Traduction, le métier de traducteur était déjà en péril. Désormais, ChatGPT est capable de traduire n’importe quel texte dans une multitude de langages et même d’en changer le ton ou de réarranger les mots.

Toutefois, pour le moment, de nombreuses entreprises n’ont pas encore conscience de l’existence de cet outil. Il est donc possible de proposer vos services de traducteur sur une plateforme de freelance telle que Fiverr ou Guru. C’est un moyen très simple de générer des revenus en attendant que tout le monde soit capable d’exploiter l’IA….

Il vous suffit de copier/coller un texte sur la boîte de dialogue de ChatGPT, et de lui demander de le traduire dans la langue de votre choix. Bien évidemment, mieux vaut vérifier le résultat avec un deuxième outil.

Construire un chatbot basé sur l’API ChatGPT

De nombreux logiciels permettent de créer des chatbots à partir d’une base de connaissance. Rien ne vous empêche d’utiliser ChatGPT pour produire une base de connaissance sur la thématique de votre choix, puis de créer un chatbot basé dessus.

Vous pourrez ensuite vendre ce chatbot à d’autres entreprises. Il est aussi possible de créer votre propre service payant d’assistant virtuel ou de service client. Par exemple, vous pouvez créer un assistant virtuel ou un coach sportif IA et le commercialiser sous forme d’application mobile.

Écrire des annonces immobilières ou Airbnb

Les agents immobiliers utilisent déjà massivement ChatGPT. Cet outil leur permet de créer très facilement des descriptions de propriétés en quelques secondes seulement, en tapant quelques mots-clés.

Il est aussi utilisé pour les publications sur les réseaux sociaux, ou la rédaction de documents légaux. Les tâches répétitives liées à cette profession comme les réponses aux questions fréquemment posées ou les calculs peuvent également être automatisés.

Si vous souhaitez vous lancer dans une carrière d’agent immobilier, ChatGPT peut vous permettre de gagner un temps précieux pour accroître votre productivité et vos résultats. De même, vous pouvez l’utiliser pour créer une conciergerie AirBnB dans votre ville !

ChatGPT pour la rédaction SEO

La publication de contenu SEO sur le web peut être une source de revenus, mais il n’est pas toujours facile de trouver des idées. Grâce à ChatGPT, vous pouvez très facilement générer des listes d’idées sur n’importe quel sujet.

Les propriétaires de blogs peuvent utiliser cet outil pour créer plus de contenu, augmenter leur trafic et donc accroître leurs revenus liés à la publicité ou aux ventes de produits.

En plus de donner des idées générales d’articles sur un sujet, l’IA peut aussi approfondir ses propres idées pour en générer toujours plus. Il s’agit donc d’une source d’inspiration intarissable.

De la même façon, l’IA peut suggérer des idées de sous-parties à ajouter à un dossier pour le compléter. Ceci permet de rédiger des dossiers extrêmement complets, et de se hisser parmi les meilleurs résultats sur les moteurs de recherche comme Google.

Il est possible d’utiliser ChatGPT pour générer des idées pour votre blog, ou pour ceux de vos clients si vous êtes freelancer ou si vous travaillez pour une agence.

Un bon exemple de prompt est : « je cherche des idées pour un article de blog sur tel sujet, peux-tu m’aider ? ». Le chatbot pourra vous fournir une liste d’idées en quelques instants.

Créer des titres pour vos articles

Dans le domaine du SEO, le titre d’un article est important. Or, ChatGPT peut vous aider à trouver des titres plus attractifs pour vos articles. Il suffit de lui demander de réécrire un titre, en précisant le style souhaité.

Cette approche peut vous aider à améliorer vos titres. Vous pouvez aussi fournir ce service à vos clients, si vous êtes un freelancer ou une agence de marketing.

Exemple de prompt : « j’ai écrit un article avec ce titre, peux-tu me suggérer une alternative qui retienne mieux l’attention ? ». Vous n’avez plus qu’à faire confiance au talent data-driven du chatbot.

Rédiger des articles

Cette IA n’est pas seulement capable de générer des idées d’articles ou des titres : elle peut également rédiger automatiquement un premier brouillon.

Après avoir choisi une idée d’article dans la liste fournie, vous pouvez demander à ChatGPT de rédiger le contenu ou de construire un plan. Il sera probablement nécessaire de perfectionner le texte, mais ce premier jet permet de gagner un temps précieux.

En guise de prompt, vous pouvez utiliser « je prévois d’écrire un billet de blog sur tel sujet, peux-tu m’aider à créer un plan listant les points principaux que je dois traiter ? ».

Mettre à jour le contenu existant

Au fil des années, les us et coutumes ont changé sur le web. Certains contenus anciens sont désormais obsolètes, tant sur le fond que sur la forme.

Avec ChatGPT, il est possible de réécrire automatiquement des sections, d’ajouter de meilleures introductions ou même de créer des FAQ pour les billets de blogs existants.

Cet outil IA permet donc de simplifier les mises à jour et les améliorations SEO. Les freelancers peuvent aussi proposer ce service à d’autres entreprises pour leurs blogs ou leurs sites web.

Précisons toutefois qu’il existe déjà des outils capables de détecter si un contenu est rédigé par ChatGPT. Veillez donc à tester les textes rédigés avant de les publier.

Rédiger des textes vendeurs

À l’aide de ChatGPT, vous pouvez très facilement transformer un texte purement informatif comme une page Wikipedia en un texte convaincant et enthousiasmant.

Ceci est idéal pour le marketing ou la vente. Vous pourrez utiliser ces textes retravaillés pour un blog ou un email. En tant que freelancer, il est possible de proposer ce service. Un exemple de prompt : « j’ai besoin d’écrire un texte publicitaire pour promouvoir tel produit, peux-tu m’aider ? ».

Demander à ChatGPT des idées pour gagner de l’argent

Vous êtes venus sur cette page pour découvrir des idées pour gagner de l’argent à l’aide de ChatGPT. Toutefois, vous pouvez aussi demander à ChatGPT de vous donner des idées pour gagner de l’argent.

Déjà à l’heure actuelle, le chatbot peut vous donner de nombreuses idées pour vous enrichir facilement sur le web ou vous lancer dans une activité lucrative. Pourtant, il ne s’agit pour l’instant que d’une version hors ligne.

Lorsque cette IA sera connectée, elle pourra consulter internet pour vous donner des réponses. Dès qu’une personne aura une bonne idée de business, ChatGPT sera donc capable de vous la suggérer…

Devenir expert ou consultant ChatGPT et proposer vos services

ChatGPT offre des possibilités incroyables, mais il reste nécessaire de savoir l’utiliser correctement. Si vous avez un talent particulier pour l’écriture de prompts, vous pouvez vendre vos services.

Il est également possible de partager votre expertise en créant des formations dédiées à ChatGPT. Si votre enseignement est réellement utile, vous pourrez rapidement vous forger une réputation et connaître le succès grâce à cette activité.

Investir dans ChatGPT et les autres IA

Si vous croyez au potentiel de ChatGPT et des IA génératives, pourquoi ne pas investir dès maintenant dans cette technologie ? Même si OpenAI n’est pas cotée en bourse, vous pouvez par exemple acheter des actions Microsoft. Rappelons que le géant américain compte investir 10 milliards de dollars dans l’entreprise pour injecter l’intelligence artificielle dans ses produits.

Quelques conseils pour gagner de l’argent avec ChatGPT

Voici quelques conseils si vous souhaitez générer des revenus grâce à ChatGPT. Veillez à utiliser ces outils de manière légale et éthique, notamment en respectant les règles de protection des données personnelles.

Gardez en tête que ChatGPT reste un outil limité, incapable de remplacer l’expertise et le jugement humain. Avant de publier des textes produits par ce chatbot, vérifiez s’ils passent les tests de plagiats de logiciels comme Originality.ai.

Si vous fournissez des services à l’aide de ChatGPT, mieux vaut vous assurer que vos clients n’aient pas de réticence à utiliser l’IA. Certaines entreprises se méfient de ces technologies, et la transparence est donc préférable.

Un autre point à retenir est que ChatGPT est actuellement accessible à n’importe qui. Même si de nombreuses personnes ignorent les possibilités offertes, il sera difficile de gagner de l’argent en exploitant uniquement par cet outil. Mieux vaut trouver une façon pertinente et inventive de combiner plusieurs IA différentes comme ChatGPT et MidJourney…

Cet article Comment gagner de l’argent avec ChatGPT ? Guide complet, vidéos et tutoriels a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

ChatGPT : faites très attention à ces clones voleurs de données

Les clones de ChatGPT ont envahi le Play Store Android et l’App Store iOS. Ces applications trompeuses peuvent vous espionner, transmettre vos données à des tiers, ou tout simplement vous escroquer. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette nouvelle menace et comment vous en protéger !

Face au succès retentissant de ChatGPT, il n’est pas surprenant que les cybercriminels s’y intéressent de près. Après avoir utilisé le chatbot pour coder des malwares, les hackers piègent les internautes en créant des clones.

Plusieurs fausses applications ChatGPT ont été identifiées sur l’App Store d’iOS et le Play Store de Google. Une fois installés, ces logiciels collectent les données des utilisateurs et les transfèrent à des serveurs distants.

Les chercheurs de Top10VPN à l’origine de cette découverte ont analysé les 10 applications les mieux classées sur la recherche « ChatGPT » sur le Play Store et l’App Store. Ils ont utilisé des outils open-source comme mitmproxy pour examiner le trafic sur le réseau dans un environnement de test, et détecter les fonctionnalités dangereuses dans le code des applications Android.

De plus, les chercheurs ont analysé les conditions de confidentialité de ces applications clone, afin de percer à jour leurs pratiques de collecte et partage de données.

Android : les clones ChatGPT vous pistent, vous écoutent et vous font payer pour un outil gratuit

La plupart des applis Android passées au crible reposaient sur le modèle GPT-3 de ChatGPT. Deux d’entre elles collectaient et partageaient l’adresse IP de l’utilisateur avec des tiers.

Une application intitulée « ChatGPT AI Writing Assistant » a déjà été téléchargée plus de 100 000 fois sur Android. Elle est capable de pister l’utilisateur, et de transmettre ses données de géolocalisation à des géants comme ByteDance et Amazon.

En outre, trois applications demandaient des permissions pouvant compromettre la confidentialité des utilisateurs. Il s’agissait notamment d’enregistrer du contenu audio, alors même qu’aucune fonctionnalité de l’application n’utilise le microphone…

Toutes ces applications clones comprennent du code pouvant impacter la confidentialité. Elles réclament aussi des autorisations comme l’accès à la géolocalisation, l’appareil photo, les vidéos ou le stockage du smartphone.

Neuf des applications analysées se basent sur le modèle gratuit GPT-3, et trois d’entre elles font payer l’accès aux utilisateurs. L’une d’entre elles propose même une version « gratuite avec publicité »

chatgpt clone

iOS : 300 requêtes serveur en moins de 5 minutes

Sur l’App Stopre d’Apple pour les appareils iOS, les 10 clones ChatGPT les plus téléchargés partagent des données personnelles sans les protections adéquates. Deux d’entre elles enregistrent le contenu Q&A, et cinq permettent l’accès à des trackers tiers.

Lors du test de l’une des applications, elle a émis plus de 300 requêtes de serveur en quatre minutes. Sept applications ne respectent pas les pratiques légales de collecte de données si l’on se fie à leurs politiques de confidentialité.

Les hackers semblent penser que les utilisateurs d’iPhone sont prêts à payer plus cher. En effet, sur les neuf applications utilisant GPT-3, huit exigeaient 15 000 dollars par an !

code fausse appli chatgpt

Quelle menace pour la confidentialité ?

Tous les clones de ChatGPT repérés sur le Google Play Store collectaient et partageaient des données avec une faible protection de la confidentialité. De nombreux points de données ont été partagés sur les appareils des utilisateurs, notamment la taille de l’écran ou l’opérateur mobile.

Au premier regard, ces pratiques peuvent paraître inoffensives. En réalité, elles permettent aux cybercriminels d’établir l’empreinte digitale d’un smartphone. L’application TalkGPT est la plus agressive, et partage des données avec ByteDance, Amazon, Appodeal, AdTech et InMobi.

Elle exige aussi la permission d’enregistrer l’audio et de collecter l’adresse IP et l’empreinte de l’appareil. Ces données sont partagées avec Facebook, Google, Everest Technologies, AdColony et Criteo.

Par ailleurs, en pensant discuter avec ChatGPT, les utilisateurs piégés par ces clones peuvent partager des informations intimes et des données sensibles avec les créateurs de ces applications.

Fort heureusement, aucune des applis examinées ne contenait de logiciel malveillant. Toutefois, beaucoup d’entre elles taxent l’utilisateur pour l’accès à une application disponible gratuitement sur le web, ce qui n’est pas beaucoup plus éthique…

Selon Benoit Grunemwald, expert en cybersécurité chez ESET France, « ces applications contiennent une couche de fonctionnalité au-dessus de ChatGPT qui demande un abonnement pour être utilisée. Elles pourraient potentiellement collecter les données des utilisateurs et des appareils. Il nous semble opportun de rappeler d’être attentionné à la manière dont les applications collectent et analysent des données souvent personnelles ».

Comment reconnaître les clones de ChatGPT ?

Afin de protéger les utilisateurs de smartphones de ces clones de ChatGPT, les chercheurs de TOP10VPN ont dévoilé une liste complète d’applications à éviter à cette adresse. Elle inclut notamment sur Android :

  • AI Chat Companion
  • ChatGPT 3: Chat GPT AI
  • Open AI Chat Gpt – AI 360
  • TalkGPT – Talk to ChatGPT
  • Open Chat – AI Chatbot App
  • ChatGPT AI Writing Assistant

Voici aussi quelques exemples d’applications à éviter sur iOS :

  • Open Chat – AI Chatbot
  • Alfred – Chat with GPT 3
  • Genie – GPT AI Assistant
  • TalkGPT – Talk to ChatGPT
  • Chat AI: Personal AI Assistant
  • Write For Me GPT AI Assistant
  • Wisdom Ai – Your AI Assistant

Si vous voyez une application ChatGPT sur l’App Store ou le Play Store, il s’agit obligatoirement d’un clone puisqu’il n’y a pas d’application mobile officielle pour cette IA début 2023. Le chatbot n’est tout simplement pas disponible sur iOS ou Android.

Comme l’explique Benoit Grunemwald, « comme le service d’IA n’est accessible qu’à partir d’un navigateur Web sans fournir d’application mobile, des développeurs malveillants ont exploité cette situation et conçu de multiples applications qui détournent cette technologie ».

Toutefois, OpenAI développe actuellement une version mobile de ChatGPT. Lorsque cette appli sera disponible, il sera plus difficile de distinguer les clones du véritable outil.

De manière générale, veillez à toujours vérifier l’éditeur d’une application. Dans le cas de ChatGPT, il s’agit de l’entreprise OpenAI dont l’identité sera certifiée par Google sur le Play Store et Apple sur iOS.

Vous pouvez également consulter les avis laissés par les utilisateurs. Si une application est mal notée, il est possible qu’il s’agisse d’une contrefaçon ou d’un cheval de Troie. Lisez les commentaires pour comprendre le mécontentement général.

Cet article ChatGPT : faites très attention à ces clones voleurs de données a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Grafana : tout savoir sur l’outil de visualisation de données

Grafana est un puissant outil d’affichage et de surveillance des données utilisé par les professionnels en technologie de l’information. Il est populaire auprès des administrateurs système en raison de sa capacité à fournir des informations en temps réel sur les performances des applications et des services.

Il s’agit d’un outil formidable pour ceux qui ont besoin de consulter et d’analyser des ensembles de données complexes. Grâce à son interface utilisateur intuitive et à ses puissantes fonctionnalités, Grafana est en passe de devenir une plateforme incontournable de Dataviz.

Qu’est-ce que Grafana ?

Grafana est une plateforme open source pour la visualisation et l’analyse de données. Elle est utilisée pour créer des graphiques, des diagrammes et d’autres représentation de données provenant de diverses sources. Celles-ci peuvent être des bases de données, des services en nuage ou des applications en réseau. 

Grafana

La plateforme fournit également de puissants outils d’analyse pour explorer et analyser les données. Elle est conçue pour les développeurs et les administrateurs système qui ont besoin de vérifier rapidement et facilement des données en temps réel

Grafana aide les organisations à prendre de meilleures décisions grâce à un aperçu de leurs données. Cela leur permet d’identifier rapidement les tendances, les anomalies et les corrélations, et de surveiller et maintenir facilement leurs systèmes.

L’outil dispose également d’un système de plugins qui permet aux utilisateurs d’étendre ses fonctionnalités. Cela rend la plateforme plus flexible et adaptable à tout cas d’utilisation particulier. Grafana est idéal pour les DevOps, les administrateurs et tout utilisateur cherchant à avoir un suivi détaillé de ses données.

Comment fonctionne la plateforme ?

Grafana intègre différentes sources de données telles que les bases de données, les systèmes de surveillance, les APIs et les fichiers de log. Une fois les données connectées à Grafana, l’utilisateur peut les visualiser à l’aide de graphiques, de tableaux et de diagrammes. Cela permet de comprendre rapidement les tendances et les anomalies.

Lorsque vous travaillez avec Grafana, vous pouvez également utiliser des alertes pour être informé des anomalies dans vos données. Les alertes peuvent être envoyées par courrier électronique, SMS ou via des services tels que Slack ou Microsoft Teams.

En résumé, Grafana fonctionne en intégrant des sources de données, en les affichant à l’aide de graphiques et de tableaux et en signalant les anomalies à l’aide d’alertes. Il aide à comprendre les données de manière rapide et efficace pour prendre des décisions adaptées à la situation.

Quand faut-il utiliser Grafana ?

Grafana est souvent utilisé lorsqu’il est nécessaire de surveiller des mesures de performance telles que le temps de réponse, le débit, la disponibilité et d’autres indicateurs importants. Voici quelques exemples de situation dans lesquelles l’utilisation de Grafana est très conseillée : 

  • Affichage en temps réel de métriques pour surveiller les performances d’applications, d’infrastructures et de réseaux ;
  • Analyse de données de différentes sources pour découvrir des tendances et des anomalies ; 
  • Création de tableaux de bord personnalisables pour présenter les données de manière claire et significative ; 
  • Collaboration avec d’autres équipes pour partager les données et les informations importantes ; 
  • Débogage et résolution de problèmes en examinant les données associées.

Grafana

Grafana permet d’illustrer les données de manière centralisée pour comprendre rapidement les tendances et les anomalies. Il aide les entreprises qui souhaitent comprendre les tendances commerciales, les données clients et les indicateurs de performance clés.

Quelles sont les fonctionnalités de Grafana ?

Grafana propose de nombreuses fonctionnalités pour répondre aux besoins des professionnels IT. Tout d’abord, il prend en charge une variété de sources de données, y compris InfluxDB, Graphite, Elasticsearch, Prometheus, et bien d’autres, ce qui le rend flexible et adaptable à vos besoins. 

La plateforme permet de créer des tableaux de bord personnalisés pour afficher les métriques de manière claire et significative. Il offre également des options de personnalisation avancées telles que des alertes en temps réel pour surveiller les performances des infrastructures. 

En outre, Grafana permet d’explorer des données en temps réel, de découvrir les tendances et les anomalies. La collaboration est facilitée grâce au partage des tableaux de bord avec d’autres équipes pour résoudre les problèmes.

Enfin, la plateforme offre une large gamme de plugins pour étendre ses fonctionnalités et s’intégrer à d’autres outils et systèmes.

Quels sont les avantages de Grafana ?

Grafana se distingue des autres outils de visualisation de données grâce à ses nombreux avantages. Tout d’abord, il prend en charge une large gamme de sources de données, ce qui le rend compatible avec de nombreux systèmes et infrastructures. L’outil propose des fonctionnalités de personnalisation avancées pour créer des tableaux de bord personnalisés et informatifs. Il offre également des options de collaboration robustes, permettant de partager des informations avec d’autres équipes et de travailler ensemble pour résoudre les problèmes. 

Grafana

En outre, Grafana est une plateforme open source, ce qui signifie que l’utilisateur peut accéder à une large communauté de développeurs et de contributeurs pour obtenir de l’aide et des conseils. De plus, il est constamment mis à jour, ce qui en fait un outil en constante évolution. En comparaison à d’autres outils similaire, Grafana offre une combinaison unique de fonctionnalités avancées, de flexibilité et de collaboration pour aider les professionnels à obtenir les meilleurs résultats.

Quels sont les outils alternatifs ?

Il existe plusieurs outils alternatifs à Grafana qui peuvent également être utilisés pour le monitoring de données. L’un de ces outils est Kibana, qui est souvent utilisé avec Elasticsearch pour représenter les données log. Kibana offre des fonctionnalités comme les tableaux de bord personnalisés et la possibilité d’interagir avec des données en temps réel.

Un autre outil alternatif est Datadog, qui propose une plateforme de surveillance en temps réel pour les applications et les infrastructures. Datadog offre des fonctionnalités telles que la surveillance en temps réel, la détection d’anomalies et l’alerte en temps réel.

Enfin, Zabbix est un autre outil de suivi de données populaire qui propose une plateforme de surveillance de la performance et de la disponibilité pour les applications et les systèmes. Zabbix offre des fonctionnalités telles que la surveillance en temps réel, la détection d’anomalies et les alertes en temps réel.

Cet article Grafana : tout savoir sur l’outil de visualisation de données a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Forum « L’univers des métiers du nucléaire » à Montélimar

 

Forum_des_métiers_du_nucléaire_fev23

 

Le Lycée polyvalent des Catalins, Nuclear Valley et l’IFARE ont organisé le 3 février 2023, le forum « L’univers des métiers du nucléaire » au palais des congrès de Montélimar.

270 élèves de 5 lycées et collèges techniques ont pu rencontrer et échanger avec 30 entreprises de la filière du nucléaire et de la région.

Les professionnels ont quant à eux pris le temps de mieux faire connaitre la filière auprès des élèves, leur activité et ont présenté leur offre de stage, emploi ou alternance.

L’article Forum « L’univers des métiers du nucléaire » à Montélimar est apparu en premier sur Nuclear Valley.

Tout lire depuis Nuclear Valley

Data Center : ce nouveau design va permettre à Meta d’économiser 4 milliards $

Meta a annoncé un pivot majeur dans sa stratégie de construction de Data Center en adoptant une approche « progressive ». Cette nouvelle approche permettra à l’entreprise de réduire les dépenses d’investissement de plusieurs milliards de dollars. 

Pour cette nouvelle année, Meta s’engage à une stratégie de consolidation d’installations, de réduction de coûts et d’optimisation des dépenses. Cela aidera l’entreprise à assurer sa croissance à long terme. La société est prête à faire des sacrifices pour atteindre ses objectifs malgré l’abandon des actifs et les licenciements.

Meta annule plusieurs projets de Data Center

Meta a annoncé récemment qu’elle annule plusieurs de ses projets de Data Center suite à la nouvelle approche adoptée par l’entreprise. Cette nouvelle stratégie implique une réduction de la taille et de la fréquence de construction de nouveaux centres de données. Cela permettra à l’entreprise d’optimiser l’utilisation des ressources et d’économiser des coûts.

En annonçant les résultats du quatrième trimestre 2022, la directrice financière de Meta, Susan Li, a déclaré que l’entreprise est en train de développer une nouvelle génération de Data Center. Elle a ajouté que ce nouveau modèle sera beaucoup plus flexible pour prendre en charge les travaux liés à l’IA.

Par ailleurs, la directrice a expliqué que cette approche permettra de construire des plans de base plus économique. Néanmoins, ces nouvelles générations de Data Center auront la possibilité de s’adapter rapidement à la capacité future si nécessaire.

Data Center : la nouvelle approche progressive de Meta économise des milliards

La nouvelle approche progressive adoptée par Meta vise à optimiser l’utilisation des ressources existantes plutôt qu’à construire de nouveaux centres de données. Cela implique une utilisation plus efficace des Datas Centers existants. Dans cette optique, l’entreprise compte augmenter leurs capacités de stockage tout en optimisant les algorithmes de gestion de la demande. 

De plus, cela permet à l’entreprise de mieux répondre aux besoins en constante évolution des clients. Cela permet également d’offrir des solutions de stockage de données plus avancées et plus flexibles. La nouvelle approche permettra à Meta d’économiser des milliards de dollars sur les coûts de construction et d’exploitation des Data Centers.

Cette approche garantit également une meilleure sécurité et une plus grande fiabilité des Datas Centers. Ces critères sont essentiels pour les entreprises qui dépendent fortement des technologies de l’information pour leur activité quotidienne.

Meta poursuit sa stratégie de consolidation

Le géant américain a annoncé ses résultats financiers pour l’année 2023 et a présenté ses plans pour l’avenir. Pour la suite, le PDG Mark Zuckerberg a annoncé une stratégie de consolidation des installations. Cela inclura la sous-location, la résiliation anticipée ou l’abandon de plusieurs immeubles de bureaux et le licenciement de 11 000 employés. 

Toutefois, le nombre total d’employés a augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente malgré les réductions d’effectifs. Cela prouve au moins que la société est en train de se développer.

En parallèle, le chiffre d’affaires de l’entreprise a diminué de 4 % en glissement annuel et le bénéfice net de l’ensemble de l’année a chuté de 41 %. Les coûts de restructuration ont affecté la marge d’exploitation, mais les indemnités de départ n’ont pas eu un impact significatif. La raison à cela est qu’ils ont été compensés par les économies salariales. En fin de compte, les résultats financiers de Meta montrent un certain défi, mais aussi une vision claire pour l’avenir.

Cet article Data Center : ce nouveau design va permettre à Meta d’économiser 4 milliards $ a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Cette sitcom générée par l’IA n’a aucun sens, mais les internautes adorent

Imaginez un monde où l’intelligence artificielle (IA) crée une série sans fin. C’est sûrement le rêve de tout amoureux de la télévision. Pourtant, c’est ce que propose « Nothing, Forever », un livestream Twitch utilisant le modèle GPT-3 d’OpenAI. 

Le live est une suite de dialogues générés par IA et interprétés par des personnages pixelisés. La diffusion évoque déjà l’idée d’un futur où les téléspectateurs sont divertis avec du contenu infini généré par la machine.

« Nothing, Forever » : une expérience de l’IA sur Twitch

Le nouveau livestream Twitch « Nothing, Forever » est une expérience unique. Il utilise le modèle de langage naturel GPT-3 d’OpenAI pour produire un dialogue entre des personnages inspirés de la sitcom « Seinfeld »

Pour rappel, Seinfeld est une célèbre sitcom américaine qui a été diffusée de 1989 à 1998. Elle compte parmi les meilleures séries de l’époque. La sitcom tourne autour des aventures comiques de Jerry Seinfeld, un célibataire new-yorkais, et de ses amis, Elaine, Kramer et George. Dans « Nothing, Forever », Jerry est joué par un personnage nommé « Larry »

En dépit des limites actuelles de l’IA générative, le flux peut changer en fonction des commentaires des téléspectateurs sur Twitch. Les créateurs de l’émission ont des objectifs ambitieux, notamment celui de créer une émission de qualité comparable à Netflix à l’avenir.

L’IA générative dans une sitcom pixelisée

L’IA utilisée dans « Nothing, Forever » est capable de générer un dialogue pour les personnages de « Seinfeld ». Les dialogues ne sont pas toujours cohérents ou drôles. Néanmoins, ils divertissent les téléspectateurs en abordant des sujets banals que les personnages rencontrent au quotidien.

L’esthétique de l’émission est très similaire à la série originale, mais les personnages sont assez rigides. Ils sont interprétés par des animations pixelisées qui font penser à des sprites de jeux vidéo des années 80. Les voix sont également robotiques et la narration manque de structure, ce qui montre les limites actuelles de l’IA générative. 

« En dehors de l’œuvre d’art et de la piste de rire que vous entendrez, tout le reste est génératif, y compris : les dialogues, les discours, la mise en scène, les mouvements des personnages et la musique. » a déclaré l’un des créateurs de l’émission sur Reddit.

Sitcom générée par IA : un futur dystopique pour la télévision

« Nothing, Forever » évoque un futur étrange pour la télévision, dans lequel les gens se divertissent avec du contenu généré par des robots. Même si ce n’est pas encore le cas, il est possible d’imaginer des programmes génératifs de qualité comparable à Netflix. Cela montre comment l’IA pourrait un jour remplacer les créateurs de contenu humains.

Cependant, cela soulève des questions sur la qualité du contenu et la création artistique dans un futur gouverné par l’IA. Si on imagine un futur où les programmes générés par des robots sont la norme, cela peut entraîner une perte de diversité dans les styles et les genres de contenu disponibles pour les téléspectateurs.

En fin de compte, « Nothing, Forever » montre comment la technologie pourrait changer notre façon de consommer du divertissement. En même temps, la sitcom nous laisse avec de nombreuses incertitudes quant à l’avenir du streaming.

Cet article Cette sitcom générée par l’IA n’a aucun sens, mais les internautes adorent a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...

Chars Léopard : comment les hackers russes se vengent sur l’Allemagne ?

Des groupes de hackers russes ont réagi à la décision de l’Allemagne d’envoyer des chars Léopard en Ukraine. La riposte s’avère être une série d’attaques DDoS visant les infrastructures et les sites web gouvernementaux allemands. 

Les cyberattaques sont devenues un moyen courant de menacer la sécurité nationale et les intérêts économiques des autres pays. Elles sont d’autant plus décisives dans des conflits comme celui entre la Russie et l’Ukraine actuellement. Les attaques virtuelles permettent de perturber le système gouvernemental, militaire ou économique d’une autre nation. Cette fois, l’Allemagne compte parmi les victimes de tels actes criminels.

Hackers russes : une cyberattaque sur l’Allemagne en guise d’avertissement ?

Des groupes se réclamant d’Anonymous Russie et Anonymous Soudan ont récemment lancé des cyberattaques de type DDoS aux infrastructures allemandes. Pour information, une attaque DDoS est une forme de piratage informatique qui vise à rendre un site web ou un service en ligne indisponible. 

Ces attaques semblent être un avertissement face au transfert de chars d’assaut en Ukraine par l’Allemagne et les États-Unis. En effet, l’Allemagne a récemment annoncé le déploiement de 14 chars Leopard 2 A6 pour défendre le pays assiégé. En parallèle, les États-Unis ont déclaré qu’ils enverraient 31 chars M1 Abrams.

Les pirates informatiques ont principalement ciblé les sites web appartenant à des aéroports, à l’agence de renseignement, au cabinet du gouvernement et à des institutions financières. Bien que les attaques aient été largement inefficaces, des sites web ont été temporairement rendus inaccessibles selon le BSI. Pour rappel, cette organisation gère la sécurité des systèmes d’information et des données sensibles en Allemagne. 

« Actuellement, certains sites web ne sont pas accessibles. Il n’y a actuellement aucune indication d’effets directs sur les services respectifs et, selon l’évaluation, ceux-ci ne sont pas à prévoir », a déclaré le BSI.

Cyberattaque : le gouvernement allemand reste en alerte

Le gouvernement allemand est en alerte à cause des craintes de futures attaques plus larges. En effet, la société Cado Security a pu intercepter des échanges sur des canaux Telegram en langue russe. Les messages appartiennent à un groupe dénommé Killnet et ils incitent d’autres pirates à s’unir pour attaquer l’Allemagne

Actuellement, il n’y a pas beaucoup d’information sur le groupe Killnet. Cependant, il est de source sûre que c’est un groupe de pirates informatiques connu pour mener des attaques par déni de service (DDoS). Le groupe a été mentionné dans plusieurs rapports de sécurité, en particulier pour son rôle dans des attaques ciblant des institutions financières et gouvernementales. Les organisations de cybersécurité comme Cado Security continuent de surveiller cette organisation criminelle pour mieux comprendre ses activités et les moyens de les prévenir.

Par ailleurs, l’Allemagne reste vulnérable face aux cyberattaques à grande échelle. Après son engagement dans la crise en Ukraine, le pays est susceptible d’attirer l’attention des hackers en faveur de la Russie. Le gouvernement et les institutions allemands doivent être conscients des risques en matière de sécurité informatique. Il est également important d’adopter des mesures de protection pour minimiser les risques.

 

Cet article Chars Léopard : comment les hackers russes se vengent sur l’Allemagne ? a été publié sur LeBigData.fr.

Approfondir le Big Data ...