mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
  • Le nombre d’attaques de vishing (hameçonnage vocal) explose vendredi 27 mai 2022
    Les sociétés de cybersécurité étudient régulièrement les tendances en termes de menaces. Les recherches menées par certaines entreprises comme Agari … Cet article Le nombre d’attaques de vishing (hameçonnage vocal) explose a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Le nombre d’attaques de vishing (hameçonnage vocal) explose
    Elina S.
  • Technologie cloud et contrôle de sécurité via téléphone : comment ça marche ? vendredi 27 mai 2022
    Les pannes de systèmes génèrent souvent la frustration et la peur chez les victimes. Elles reflètent la vulnérabilité de la … Cet article Technologie cloud et contrôle de sécurité via téléphone : comment ça marche ? a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Technologie cloud et contrôle de sécurité via téléphone : comment ça […]
    Nirina
  • Focus sur le taux de conversion et l’impact de l’IA sur son calcul vendredi 27 mai 2022
    Le taux de conversion reflète les traces des visiteurs sur un site web. En décrivant les actions et les fréquences … Cet article Focus sur le taux de conversion et l’impact de l’IA sur son calcul a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Focus sur le taux de conversion et l’impact de l’IA sur […]
    Nirina
  • Rapport d’activité 2021 de l’IGJ vendredi 27 mai 2022
    En 2021, 107 rapports ont été déposés dont 21 rapports d'inspections santé et sécurité au travail et 6 rapports d'audit interne confirmant depuis trois ans l'évolution de l'activité de l'inspection générale de la justice.Télecharger le rapport […]
  • Retour sur la 48e édition du Challenge Michelet mercredi 25 mai 2022
    Du 16 au 20 mai 2022 s'est déroulée la 48e édition du Challenge Michelet à Montauban (82). Près de 220 jeunes en conflit avec la loi, répartis en neuf délégations, issues de toutes les régions, se sont rencontrés lors de ces olympiades citoyennes.&#160... […]

Le regard d’un robot perturbe votre cerveau selon une nouvelle étude

À travers une étude, des chercheurs de l’Istituto Italiano di Tecnologia (IIT) ont tenté de savoir si le regard d’un robot humanoïde peut influencer la façon dont les gens raisonnent dans un contexte de prise de décision sociale. L’étude publiée dans Science Robotics est soutenue par le Conseil européen de la recherche.

Le regard d’un robot affecte l’activité neuronale humaine

Le regard est un signal extrêmement puissant et important lors de la communication et de l’interaction humain-humain. Celui-ci transmet des intentions et informe des décisions des autres. Si tel est le cas avec une interaction entre humains, que se passe-t-il lorsqu’un robot et un humain interagissent en se regardant ? Des chercheurs de l’IIT-Istituto Italiano di Tecnologia (Institut italien de technologie) ont étudié la question. Est-ce le regard d’un robot humanoïde influence la façon dont les personnes raisonnent dans un contexte de prise de décision sociale ?

Voici ce qu’ils ont découvert. En se regardant mutuellement, un robot affecte l’activité neuronale humaine. Le robot influence notamment les processus de prise de décision, en les retardant plus précisément. Un regard de robot amène les humains à le percevoir comme un signal social. Ces résultats ont de fortes implications pour les contextes où les humanoïdes peuvent trouver des applications sociales (collègues, soutien clinique, domestique, …).

Comprendre le  côté humain de l’interaction homme-robot

Dans la plupart des situations de la vie quotidienne, le cerveau humain doit s’engager non seulement dans la prise de décisions, mais aussi dans l’anticipation et la prédiction du comportement des autres. Dans de tels contextes, le regard peut être très informatif sur les intentions, les objectifs et les décisions à venir des autres. Les humains prêtent attention aux yeux des autres et au regard des robots aussi à en croire les conclusions de l’étude.

Le regard d'un robot humanoïde peut perturber le cerveau

Les robots seront de plus en plus présents dans le quotidien des humains, commente Agnieszka Wykowska, chercheur principal à l’IIT. C’est pourquoi il est important de comprendre non seulement les aspects technologiques de la conception de robots, mais aussi le côté humain de l’interaction homme-robot. Concrètement, il est important de comprendre comment le cerveau humain traite les signaux comportementaux véhiculés par les robots.

Retour sur les recherches

Wykowska et son groupe de recherche ont demandé à un groupe de 40 participants de jouer à un jeu stratégique avec le robot iCub. Les chercheurs ont mesuré le comportement et l’activité neuronale des participants au moyen d’électroencéphalographie (EEG) tout au long. Ils ont découvert que les participants étaient plus lents à réagir lorsqu’iCub établissait un regard mutuel pendant la prise de décision, par rapport au regard détourné. Les réponses retardées peuvent suggérer que le regard mutuel impliquait un effort cognitif plus important.

Ces résultats suggèrent que le regard du robot « détourne » les mécanismes « socio-cognitifs » du cerveau humain. Ce regard fait réagir le cerveau comme si le robot était un agent social. En ce sens, « être social » pour un robot pourrait ne pas être toujours bénéfique pour les humains. Il peut effectivement interférer avec leurs performances et leur vitesse de prise de décision, même si leur interaction réciproque est agréable et engageante.

Cet article Le regard d’un robot perturbe votre cerveau selon une nouvelle étude a été publié sur LeBigData.fr.


Lire cette source depuis LeBigData.fr

Commentaires clos pour le moment