septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
  • Réseaux sociaux : la traite des êtres humains explose samedi 24 septembre 2022
    Face au constat d’une augmentation fulgurante de la traite des êtres humains sur les réseaux sociaux, des États membres de … Cet article Réseaux sociaux : la traite des êtres humains explose a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Réseaux sociaux : la traite des êtres humains explose
    Elina S.
  • Correcteurs orthographiques des moteurs de recherche : gare à vos données personnelles vendredi 23 septembre 2022
    Des chercheurs ont découvert que les correcteurs orthographiques de Chrome et Edge transféraient certaines informations personnelles à Google et Microsoft. … Cet article Correcteurs orthographiques des moteurs de recherche : gare à vos données personnelles a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Correcteurs orthographiques des moteurs de recherche : gare à vos données personnelles
    Elina S.
  • Zilliqa : tout savoir sur la première console de jeux Web3 vendredi 23 septembre 2022
    L’entreprise de blockchain Zilliqa annonce la première console de jeux vidéo dédiée au Web3. La machine permettra notamment de miner … Cet article Zilliqa : tout savoir sur la première console de jeux Web3 a été publié sur LeBigData.fr.  […]Tout lire → Zilliqa : tout savoir sur la première console de jeux Web3
    Bastien L
  • L’ENPJJ célèbre ses 70 ans vendredi 23 septembre 2022
    Du 20 au 22 septembre 2022, l'école de formation professionnelle des personnels de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a réuni de nombreux acteurs de la justice des mineurs dans ses locaux à Roubaix pour présenter les évolutions des missions ... […]
  • Répertoire des informations publiques du Ministère de la Justice jeudi 22 septembre 2022
    Le « Répertoire des informations publiques du Ministère de la Justice » répond à l'obligation légale posée par la loi 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d'amélioration des relations entre l'administration et le public, modifié... […]

Crypto : les américains inflexibles sur la cybersécurité et le blanchiment d’argent

Les régulateurs financiers américains rappellent qu’aucune entreprise, y compris les plateformes cryptos, ne peuvent passer outre les réglementations relatives à la cybersécurité et au blanchiment d’argent. Les autorités deviennent de plus en plus inflexibles sur ce point, à l’image de l’amende de 30 millions de dollars infligée à la division crypto de la société Robinhood.

Des mesures de sécurité insuffisantes pour Robinhood 

À New-York, le NYDFS (New York State Department of Financial Services) soumet des réglementations anti-blanchiment d’argent et de cybersécurité aux institutions financières. Le règlement impose l’adoption d’une politique de cybersécurité complèt

Les règles strictes obligent également les entreprises à lancer et maintenir un système de signalement continu des événements de cybersécurité. Le régulateur new-yorkais a aussi établi une réglementation antiterroriste et anti-blanchiment d’argent

La division crypto de la plateforme américaine de courtage Robinhood aurait violé ces règles. Le NYDFS lui a ainsi infligé une amende de 30 millions de dollars. Selon le régulateur, le programme de sécurité mis en place par Robinhood manquait clairement de ressources (humaines et technologiques) pour faire face aux risques.

Une première application de la loi de la cybersécurité dans le secteur crypto

Cette sanction est la première application de la loi dans le secteur de la cryptomonnaie à New-York. Le régulateur précise que la division cryptographique de Robinhood n’a pas réussi à passer d’un système de surveillance manuelle à un système plus adapté au volume actuel de ses transactions

En 2020, la plateforme de trading a fait l’objet d’une enquête axée sur la lutte contre le blanchiment d’argent et les problèmes de cybersécurité. Elle a été par la suite notifiée de ses lacunes. La division crypto de la plateforme a déclaré être en conformité sans avoir apporté les améliorations requises. 

Robinhood déclare qu’il s’attendait déjà à cette sanction. Cheryl Crumpton, l’avocate de la société affirme néanmoins que la plateforme a déployé les efforts nécessaires pour être conforme à la loi. Elle déclare : « La société a fait des progrès significatifs dans la construction de ses programmes juridiques, de conformité et de cybersécurité ».

Cet article Crypto : les américains inflexibles sur la cybersécurité et le blanchiment d’argent a été publié sur LeBigData.fr.


Lire cette source depuis LeBigData.fr

Commentaires clos pour le moment