décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
  • La réforme du statut du détenu travailleur en clair jeudi 2 décembre 2021
    La loi pour la confiance dans l'institution judiciaire prévoit de réformer le statut des détenus travailleurs pour le rapprocher de celui de l'employé en milieu libre. Objectif : maintenir le lien avec la société, qui joue un rôle majeur dans la préven... […]
  • Travail en détention: une cartographie au service des entreprises jeudi 2 décembre 2021
    Le ministère de la Justice souhaite encourager les entreprises à recourir au travail pénitentiaire. La plate-forme IPRO 360° leur permet de trouver un espace de production en détention qui correspond à leur besoin. IPRO 360° est une cartographie e... […]

CNIL : les violations de données personnelles vont doubler en 2021

En 2020, les violations de données personnelles ont augmenté de 24% par rapport aux nombres de cas signalés en 2019. Pour l’année 2021, la CNIL prévoit une hausse de 100%. Une situation alarmante, mais logique compte tenu des conjonctures. 

Le passage massif à la numérisation en cause

La pandémie du Covid-19 a entraîné la fermeture d’un bon nombre d’établissements partout dans le monde. Cela a apporté un changement radical, avec le passage massif de toutes les activités (travail, éducation, commerce, santé, …) en ligne. Pour le télétravail notamment, de nombreuses entreprises ne fournissent pas d’équipements professionnels à leurs employés. Au lieu de cela, les sociétés ont permis au personnel de travailler et de se connecter à l’infrastructure informatique du bureau à partir d’appareils domestiques, qui dans de nombreux cas sont mal protégés. 

Avec le boom de la dématérialisation, les systèmes informatiques se sont fragilisés. Une vulnérabilité qui explique la hausse flagrante des violations des données personnelles. Et sur ce point, le secteur de la santé a été fortement touché. Rien qu’en 2020, les vols de données relatifs aux établissements hospitaliers et de santé ont augmenté de 80%. Pour 2021, le nombre de violation de données doublera selon la CNIL. Cette annonce fait suite au vol des données personnelles de 1,4 million de personnes, conséquence du piratage des Hôpitaux de Paris (AP-HP). 

Le chiffrement des données parmi les recommandations de la CNIL

Les violations de données personnelles vont doubler en 2021

La CNIL conseille vivement aux entreprises et aux organisations de « recourir au chiffrement des données lors des transferts ». Le chiffrement des données est un élément central de la stratégie moderne de protection des données. Le cryptage des données est le processus de conversion d’informations en un code secret (ou chiffrement) pour masquer sa signification. À l’aide d’un algorithme de cryptage spécialisé, les entreprises peuvent coder leurs données afin qu’elles deviennent indéchiffrables pour quiconque sauf le destinataire prévu, qui s’appuie sur un autre algorithme de cryptage de leur côté pour décoder les informations.

La CNIL recommande également de « mettre à jour les composants logiciels et réaliser une veille sur les vulnérabilités » pour éviter leur exploitation. Une surveillance continue permet effectivement de découvrir plus rapidement les vulnérabilités et donc réduire les risques d’attaque. 60 % des violations impliqueraient des vulnérabilités pour lesquelles un correctif est disponible, mais non appliqué. Avec des acteurs malveillants constamment à la recherche de toute faiblesse au sein d’une infrastructure, il est essentiel de disposer des outils et des informations nécessaires pour identifier et se défendre contre tous les exploits possibles.

Cet article CNIL : les violations de données personnelles vont doubler en 2021 a été publié sur LeBigData.fr.


Lire cette source depuis LeBigData.fr

Commentaires clos pour le moment