octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
  • Bulletin officiel du 25 octobre 2021 lundi 25 octobre 2021
    1. Directives, instructions, circulaires, notesDirection des affaires criminelles et des grâcesCirculaire du 13 octobre 2021 relative à la politique pénale territoriale pour l'agglomération marseillaise et le département des Bouches-du-Rhône NOR : JUSD... […]
  • Les chiffres clés de la justice – Édition 2021 jeudi 21 octobre 2021
    Ce fascicule rassemble les chiffres essentiels sur l'activité et les moyens du ministère de la Justice.Vous y trouverez les informations essentielles sur les grands thèmes de la Justice :  justice civile, justice pénale, justice des mineurs, admin... […]

Adresse IP : guide complet sur le numéro d’identification propre à chaque appareil connecté au Web

Une adresse IP est présente à la fois sur les navigateurs, sur PS4 ou lors de la configuration d’un réseau Wi-Fi domestique. C’est l’abréviation d’adresse de protocole Internet. Il s’agit d’un enchaînement de chiffres du type « 23.65.75.88 ».

Adresse IP : comment cela fonctionne ?

Cette adresse est similaire à une adresse personnelle. Celle-ci identifie effectivement l’emplacement d’un serveur spécifique connecté. Sans adresse IP en place, l’ordinateur de l’utilisateur ne peut pas communiquer avec d’autres appareils connectés via un réseau à savoir Internet.

Toutes les machines rattachées à un réseau auront donc une adresse IP qui leur est propre. Celles-ci utilisent toutes le protocole TCP IP pour communiquer et s’envoyer des données. Bref, chaque ordinateur de ce réseau aura une adresse IP unique qui le distingue des autres appareils.

Cet identifiant unique rend le transfert de données possible. Il entre en jeu lorsque nous saisissons un nom de domaine sur notre site Web.

Deux versions courantes : adresses IPV4 et IPV6

Il existe aujourd’hui deux versions d’adresse IP: Pv4 et IPv6. Le protocole IPv4 d’origine est sollicité à la fois sur Internet et sur de nombreux réseaux d’entreprise. Cependant, ces dernières décennies ont été marquées par une croissance exponentielle du nombre d’utilisateurs IP. Ceci, associé à la façon dont les adresses ont été attribuées, a conduit à une situation où il n’y aurait pas suffisamment d’adresses uniques pour tous les appareils connectés à Internet. Résultat, les concepteurs d’adresse IP ont créé un énorme espace d’adressage pour IPv6. La taille de l’adresse est passée de 32 bits en IPv4 à 128 bits en IPv6.

IPv6 a été développé par l’Internet Engineering Task Force (IETF) et a été officialisé en 1998. Cette mise à niveau a considérablement augmenté l’espace d’adressage disponible. En outre, des modifications ont été apportées pour améliorer l’efficacité des en-têtes de paquets IP.

L’IPv6 a une limite théorique de 3,4 x 10 38 adresses. Cela serait suffisant pour en attribuer une à chaque atome à la surface de la terre.

Différence entre adresse IP statique et dynamique

Lorsqu’on s’inscrit auprès d’un fournisseur de services Internet,on finit avec une adresse IP statique ou dynamique. Le mot « dynamique » signifie « en constante évolution ». Bien que le préfixe dyna signifie « pouvoir », les adresses IP dynamiques sont loin d’être les plus puissantes. Elles peuvent toutefois changer ou être modifiées Comme leur nom l’indique. Ces adresses amovibles sont attribuées, selon les besoins, par les serveurs DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol).

Si celles-ci sont exploitées, c’est parce que IPv4 ne fournit pas suffisamment d’adresses IP statiques pour tout le monde. Prenons l’exemple d’un hôtel qui possède probablement une adresse IP statique. Toutefois, chaque appareil individuel dans les chambres serait doté d’une adresse IP dynamique.

Sur Internet, un domicile ou le lieu de travail peut se voir attribuer une adresse IP dynamique par le serveur DHCP du FAI. Au sein d’un réseau domestique ou professionnel, qu’il s’agisse d’ordinateurs personnels, de smartphones, ou de tablette, l’IP est probablement attribué par le routeur réseau utilisé. Quant aux adresses IP statiques, elles ne changent pas. Une fois qu’un appareil s’est vu attribuer une adresse IP statique, ce numéro reste généralement le même jusqu’à ce que l’appareil soit mis hors service ou que l’architecture du réseau change.

Adresse IP publique ou privée

Un fournisseur de services ISP attribue des adresses IP publiques et opère en dehors d’un réseau fermé. Il s’agit du type d’IP qu’un réseau domestique utilise pour se connecter au reste des appareils Internet.

Cela permet de lier un ordinateur personnel à un FAI et d’accéder ainsi à d’autres plateformes dans le monde. Ceux-ci sont capables, en parallèle, de communiquer avec les serveurs sur lesquels ils sont hébergés.

Les adresses IP privées fonctionnent de la même manière, mais au lieu de se connecter à Internet dans son ensemble, elles fonctionnent sur un réseau privé fermé.

Ce type d’adresse IP permet, par exemple, de relier l’ordinateur personnel à une imprimante sans fil. Chaque appareil aura sa propre adresse IP unique qu’il pourra utiliser pour communiquer avec un routeur domestique dans un réseau privé.

Adresses IP dédiées ou partagées

En parcourant les plans d’hébergement Web, on rencontre nécessairement des adresses IP dédiées et partagées.

Les premières constituent un aspect de l’hébergement IP dédié. Autrement dit, on dispose d’une adresse IP unique pour chaque site internet. Ainsi, un serveur physique possède sa propre IP. Par exemple, si l’on saisit l’adresse IP 216.58.217.206 dans le navigateur, on constate qu’elle amène à Google !

Plus courant encore, lorsqu’une IP est dite « partagée », cela traduit que plusieurs sites partagent la même adresse IP. Le navigateur Web de l’utilisateur communiquera avec le système DNS et le serveur pour afficher le bon site Web. Cependant, ce n’est pas parce qu’une IP est partagée que l’hébergement l’est aussi. Il est possible d’avoir un serveur dédié, VPS ou cloud, tout en ayant une adresse IP partagée.

Qu’est-ce qu’une adresse de bouclage ?

Une adresse de bouclage est une IP spéciale. Celle-ci est réservée par InterNIC pour une utilisation dans le test des cartes réseau. Il s’agit d’une IP qui correspond à l’interface de bouclage logiciel de la carte réseau. Notons qu’elle n’a pas de matériel associé et ne nécessite pas de connexion physique à un réseau. Cette adresse de bouclage permet de tester la fonctionnalité d’une carte Ethernet, de ses pilotes et logiciels sans réseau physique. Elle permet également aux professionnels de l’informatique de tester les logiciels IP. Ces derniers n’auront cependant pas à se soucier des pilotes ou du matériel détérioré ou corrompu.

Pour tester une carte réseau à l’aide de l’adresse de bouclage, on peut utiliser l’utilitaire TCP/IP Ping. La meilleure façon est d’utiliser l’utilitaire Ping fourni avec la plupart des systèmes d’exploitation. Il s’agit d’un simple utilitaire de ligne de commande qui essaiera de communiquer avec une IP.

Comment les autres peuvent trouver votre adresse IP ?

La plupart des gens savent que leur adresse IP est une sorte d’adresse numérique. Celui-ci aide Internet à fournir du contenu à l’ordinateur. Si quelqu’un était donc en mesure d’obtenir l’IP d’une autre personne, il pourrait en apprendre un peu plus sur son service Internet.  Bien qu’une géolocalisation soit difficile, il pourra découvrira le fournisseur Internet utilisé. Bien sûr, dans certaines circonstances, il reste possible de  localiser la ville d’un utilisateur. Il en est autrement pour son adresse physique. Cette information est pourtant connue des FAI. Alors que ce dernier conserve les journaux de chaque connexion, il mettra tout en œuvre an matière de protection de la vie privée.

Comment protéger une adresse IP ?

Il existe essentiellement deux méthodes pour masquer une adresse IP : un serveur proxy et un réseau privé virtuel (VPN). Utiliser un serveur proxy, c’est comme conduire une limousine sécurisée avec des vitres teintées sombres sur une autoroute. La voiture, qui est le serveur proxy, a une adresse IP différente de celle de l’appareil connecté à Internet. Les serveurs et moteurs de recherche ne voient que l’IP du serveur proxy, et non celle de l’internaute.

La principale raison pour laquelle les gens utilisent un serveur proxy est de masquer une adresse IP. Cela améliore également la sécurité car il ajoute une couche supplémentaire de protection contre les pirates. Un réseau privé virtuel fonctionne de manière assez similaire à un serveur proxy. Lorsqu’on connecte son appareil à un VPN, celui-ci se trouve sur le même réseau que celui du VPN. Les données de trafic Internet seront envoyées au VPN via une connexion sécurisée. Ces informations seront ensuite acheminées de manière appropriée vers les sites qu’on a l’intention de visiter. Pendant tout ce temps, la véritable adresse sera dissimulée.

Les différentes utilités du VPN

 Aujourd’hui, toute personne souhaitant améliorer la sécurité de ses appareils et de son activité Internet devra utiliser un VPN. Cela est valable pour ceux qui s’engagent souvent dans une activité Internet tout en utilisant le Wi-Fi public. L’accès à des comptes privés sur réseau Wi-Fi public présente un risque de sécurité énorme. Le VPN est donc particulièrement efficace et protège contre les pirates.

Les VPN protègent également l’adresse IP du FAI, des moteurs de recherche, plateformes de médias sociaux et agences gouvernementales. Étant donné que l’adresse est masquée et que les données sont cryptées, aucune des actions en ligne ne sera détectée via les serveurs.

Pour ceux qui aiment regarder du contenu en ligne normalement inaccessible en raison de restrictions géographiques, un VPN peut également être utile. Il permet de changer le pays d’où semble provenir le trafic Internet en question. Cela permet de se connecter facilement à des données uniquement disponibles dans certains pays.

Cet article Adresse IP : guide complet sur le numéro d’identification propre à chaque appareil connecté au Web a été publié sur LeBigData.fr.


Lire cette source depuis LeBigData.fr

Commentaires clos pour le moment